Événements médaillés

Femmes lutte libre
48 kg
53 kg
58 kg
63 kg
69 kg
75 kg

Homme lutte libre
57 kg
65 kg
74 kg
86 kg
97 kg
125 kg

Hommes lutte gréco-romaine
59 kg
66 kg
75 kg
85 kg
98 kg 
130 kg


Galerie de photos


Aperçu sportif

La lutte est peut-être le plus ancien sport de l’histoire humaine, mais l’action sur le tapis lors des compétitions démontrera que le sport n’a rien perdu de son intensité. Luttant grâce à leur force, leur talent, leur volonté et leur entraînement, les combattants tentent d’accumuler des points en contrôlant leur adversaire avec des prises, des accrochés, des jetés et des tombés. Les combats sont habituellement de deux ou trois reprises de trois minutes chacune, le lutteur victorieux étant le premier à gagner deux reprises.

La lutte panaméricaine comporte deux styles. La lutte libre est le plus récent des deux styles; ses origines remontent à environ deux siècles. Les athlètes utilisent les mains, les bras et les jambes pour lutter contre leur adversaire, saisissant n’importe quelle partie du corps de leurs concurrents. La lutte gréco-romaine implique uniquement le haut du corps lors de l’attaque et de la défense.

La lutteuse libre Carol Huynh a remporté la médaille d’or dans la catégorie des moins de 48 kg aux Jeux panaméricains de 2007 à Rio, puis elle a décroché la même médaille l’année suivante à Beijing. Son succès s’est poursuivi avec une autre médaille d’or à Guadalajara en 2011 et avec une médaille de bronze à Londres en 2012.


Historique

Bien qu’elle ait été disputée aux premiers Jeux olympiques modernes de 1896 et aux anciens Jeux olympiques de 776 av. J.-C., la lutte gréco-romaine est reconnue comme le plus ancien sport de compétition à travers le monde grâce à la découverte de peintures rupestres illustrant des lutteurs datant de 3000 av. J.-C.

Pour sa part, la lutte libre doit son origine à la Grande-Bretagne et aux États-Unis au début du 19e siècle.


Le sport

En lutte gréco-romaine, les lutteurs ne peuvent attaquer qu’avec les bras et le haut du corps, et ne peuvent saisir leur adversaire que sur ces parties du corps. L’objectif est d’envoyer leur adversaire au tapis en lui plaquant les épaules au sol. Les combats se composent d’un maximum de deux manches, chaque manche pouvant durer jusqu’à trois minutes. Des points sont alloués selon le degré de difficulté technique des prises. Le premier lutteur qui gagne deux manches gagne le combat.

En lutte libre, les lutteurs peuvent se servir de leurs jambes et saisir l’adversaire au-dessus comme en dessous de la ceinture.


Terminologie

Pont
Position arquée adoptée par un lutteur pour éviter que son dos ne touche le tapis.

Tombée
Mouvement visant à maintenir les épaules de l’adversaire contre le tapis.

Renseignements supplémentaires

Renseignements supplémentaires