Pan Am Waterski / Wakeboard

Ski nautique et planche nautique

Ski nautique et planche nautique


Galerie de photos


Aperçu sportif

Ski nautique

L’un des seuls sports motorisés des Jeux, le ski nautique est un spectacle rempli de virages, de flips, de vrilles et de vols. Hommes et femmes prendront part à quatre épreuves de ski nautique différentes : figures, slalom, saut, et général.

Les concurrents en figures ont 20 secondes pour s’exécuter sur et au-dessus de l’eau et les gagnants reçoivent le meilleur score jugé. Les slalomeurs se faufilent à travers une série de six bouées. Avec chaque passage réussi, la longueur du câble de remorquage change, rendant chaque passage de bouée plus difficile. Le skieur avec le plus de bouées passées gagne. Les sauteurs s’élancent depuis une grande rampe à une vitesse pouvant atteindre 120 kilomètres/heure en cherchant à exécuter (et à gagner) le plus long saut.

Les Canadiens ont laissé sans nul doute leur marque en ski nautique sur le podium aux Jeux panaméricains de 2011 à Guadalajara. Stimulé par le rendement de Whitney McClintock qui a remporté quatre médailles, le Canada a dominé les épreuves en remportant dans l’ensemble neuf médailles. Karen Stevens a ajouté trois médailles et Jason McClintock en a obtenu deux autres. Les États-Unis ont fait bonne figure avec sept médailles, dont six médailles d’or. Attendez-vous à ce que l’équipe des États-Unis et l’équipe du Canada remportent à nouveau des médailles en 2015 lors des meilleures épreuves de ski nautique au monde à la Place de l'Ontario!

Planche nautique

L’un des seuls sports motorisés des Jeux, la planche nautique est un spectacle rempli de virages, de flips, de vrilles et de vols. Seuls les hommes prendront part aux épreuves de planche nautique. Il s’agit d’une compétition jugée sur des figures où les planchistes se propulsent dans les airs en utilisant le sillage du bateau comme rampe d’accès.

Marcelo Girardi du Brésil est monté sur le podium en planche nautique lors de deux Jeux panaméricains consécutifs : il a remporté une médaille d’or dans son pays en 2007 et une médaille d’argent à Guadalajara en 2011.


Historique

Ski nautique

Les origines du ski nautique remontent à 1922 lorsque Ralph Samuelson, un jeune du Minnesota âgé de 18 ans, a supposé que si l’on pouvait skier sur de la neige, on pouvait aussi skier sur l’eau. Ralph Samuelson et son frère ont tenté l’expérience avec divers matériaux pour les skis, arrêtant éventuellement leur choix sur le bois, et une ceinture de rideaux en guise de corde.

Les premières compétitions de ski nautique ont eu lieu en 1939.

Planche nautique

La planche nautique a été créée vers la fin des années 1980 et combine le surf, la planche à neige, le ski nautique et la planche à roulettes.

Ce sport a fait ses débuts aux Jeux panaméricains en 1995.


Le sport

Ski nautique

Le ski nautique compte trois épreuves : les figures, le slalom et les sauts.

À l’épreuve de sauts, les skieurs atteignent des vitesses de 120 km/h et exécutent un saut à partir d’une rampe dans l’eau. Le skieur ayant exécuté le saut le plus long gagne.

On exécute le slalom sur un monoski. Les compétiteurs naviguent à travers une série de six bouées fixes le long d’un parcours de 259 m (850 pieds). Le skieur compte un point chaque fois qu’il contourne une bouée et le compétiteur ayant accumulé le plus de points remporte l’épreuve.

À l’épreuve de figures, les skieurs exécutent de 12 à 18 figures sur la surface de l’eau et dans le sillage du bateau. Des points sont alloués à chaque figure et le skieur compte des points chaque fois qu’il réussit une figure. Le skieur ayant accumulé le plus de points remporte l’épreuve.

Planche nautique

L’épreuve de planche nautique s’exécute sur une planche qui ressemble à une planche à neige, mais qui est plus courte et légèrement plus large. Les athlètes utilisent le sillage d’un bateau pour réaliser différentes figures et sont jugés selon trois critères : exécution, intensité et composition.


Terminologie

Retard
Lorsqu’un skieur est en retard dans le parcours de slalom, de sorte qu’il est difficile d’atteindre la prochaine bouée.

Passage
Distance réussie par un skieur nautique à travers un parcours de slalom.

SillageEau en forme de V qui suit un bateau.

Renseignements supplémentaires

Renseignements supplémentaires