Pan Am Roller Sports Speed Skating © 2013 Rollersports Canada / Eric Gee
Pan Am Roller Skating

Sports à roulettes - Patinage de vitesse

Sports à roulettes - Patinage de vitesse


Galerie de photos


Aperçu sportif

Les hommes et les femmes participent à trois épreuves différentes dont l’objectif est de trouver les athlètes les plus rapides sur huit roues. Les patineurs poussent vers l’avant lors d’un départ debout et poursuivent la quête de la médaille d’or lors du 200 mètres contre la montre, l’épreuve du 500 mètres.

Aucun pays n’était en mesure de battre l’équipe colombienne dominante, remportant cinq médailles d'or sur six, dans les épreuves de patinage de vitesse des sports à roulettes aux Jeux panaméricains de 2011 à Guadalajara. L’Équateur a remporté la médaille d’or restante, suivi par l’Argentine qui a remporté trois médailles d’argent et deux de bronze.


Historique

L’origine du patin à roulettes remonte au 17e siècle en Hollande. C’est un Néerlandais, déçu de ne plus pouvoir pratiquer le patin à glace sur les canaux à la fonte des glaces, qui a fixé des roues de bois sous ses souliers afin de « patiner » sur le sol. Le Belge John Joseph Merlin a été le premier à breveter le patin à roulettes monté sur roues d’acier qui a fait son apparition en 1760.

En patinage de vitesse, les athlètes compétitionnent désormais avec des patins à roues alignées au lieu de patins traditionnels. La technologie du patinage s’est améliorée et a progressé; le patinage de vitesse, en tant que sport de compétition, également. Le premier championnat du monde de patinage de vitesse sur route s'est déroulé en 1937 et le premier championnat du monde de patinage de vitesse sur piste, en 1938. Ce sport a fait sa première démonstration aux Jeux panaméricains de 1979 et a participé à tous les Jeux depuis 1987. Sport de démonstration aux Jeux olympiques de 1992, il lui reste encore à se faire une place officielle au programme olympique.


Le sport

La course contre la montre de 200 mètres débute par un départ arrêté, chaque coureur est chronométré individuellement et la victoire revient au détenteur du temps le plus rapide. En 500 mètres sprint, les premier et deuxième patineurs de chaque manche passent à la suivante, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus que quatre patineurs sur le terrain lors de la ronde finale. La course de 10 000 mètres au point commence par un départ groupé, les patineurs jouent pour des points lorsque l’arbitre les avise et l’athlète comptant le plus grand nombre de points remporte la compétition.


Terminologie

Sprint final
Dernier instant d’une course où le coureur accélère pour passer la ligne d’arrivée.

Renseignements supplémentaires

Renseignements supplémentaires