Galerie de photos


Aperçu sportif

Dressage, concours complet, saut d’obstacles — Des trois disciplines qui composent les sports équestres aux Jeux panaméricains, le concours complet est le plus exigeant pour les chevaux puisqu’il comporte non seulement le dressage et le saut d’obstacles, mais aussi un long parcours de cross-country comportant des obstacles naturels et artificiels. L’épreuve de cross-country est également considérée comme l’un des événements sportifs des plus dangereux.

Le dressage, effectué lors d’une épreuve qui réunit des hommes et des femmes en compétition sur un même terrain, offre une expérience esthétique inoubliable élégante et gracieuse. De magnifiques chevaux et leurs cavaliers, s’élancent sur un parcours de 60 mètres de long sur 20 mètres de large où un groupe de juges donne des notes sur le travail du cheval et du cavalier lorsque ceux-ci exécutent un programme obligatoire comprenant le pas, le trot et le galop, selon un modèle structuré, t un programme libre spécialement chorégraphié par chaque compétiteur et exécuté au son d’une musique.

Le saut d’obstacles est une épreuve de vitesse, d’habileté, de puissance et de contrôle à la fois pour le cavalier et pour le cheval qui tentent d’établir un tour rapide sans faute (pas d’obstacles renversés) sur un parcours comportant environ 15 barrières. Les hommes et les femmes participent aux compétitions directement les uns contre les autres.

Ian Millar, surnommé « Capitaine Canada », cherchera à ajouter une victoire à son record historique dans le sport en 2015 : neuf médailles panaméricaines (y compris deux médailles d’or) qu’il a remportées lors de neuf apparitions panaméricaines; aucun athlète participant aux compétitions de saut d’obstacles n’a jamais remporté autant de médailles.

Aux derniers Jeux panaméricains de 2011 à Guadalajara, les États-Unis ont remporté cinq médailles d’or, trois médailles d’argent et deux médailles de bronze et seront l’équipe à battre en 2015.


Historique

Il y a plus de 2 000 ans, les Grecs ont inventé le dressage pour préparer les chevaux à la guerre. Il est à l’origine de toutes les disciplines des sports équestres. Le dressage a continué de se développer pendant le Moyen Âge.

Le saut d’obstacles voit le jour au 18e siècle quand les clôtures se multiplient dans la campagne anglaise pour empêcher les chasseurs de renards de galoper à travers les champs à la poursuite de leurs proies. Pour continuer cette activité, les chasseurs de renards ont dû apprendre à leurs chevaux à sauter ces nouveaux obstacles.

Les sports équestres figurent au programme olympique des Jeux de 1900 à Paris, avec des épreuves de saut seulement.

Jusqu’en 1948, seuls les hommes prennent part aux épreuves, car les cavaliers doivent être des officiers. Cette restriction est levée en 1951, et depuis les Jeux de 1952 à Helsinki, les femmes participent avec les hommes dans des épreuves mixtes. Elles sont admises en dressage d’abord, puis progressivement dans les autres épreuves équestres.

Les sports équestres sont le seul sport olympique et panaméricain dans lequel les humains et les animaux concourent ensemble.


Le sport

Dressage

Le dressage, discipline élégante et gracieuse, sert de travail préparatoire pour toutes les autres disciplines des sports équestres. Dans cette épreuve, le cheval et son cavalier exécutent une série de mouvements dans un manège de 60 m sur 20 m devant un jury composé de sept juges. Des notes sont attribuées pour les mouvements individuels ainsi que pour le programme complet.

La compétition de dressage compte des épreuves individuelles et par équipe.

Saut d'obstacles

Le saut d’obstacles est une épreuve de vitesse, d’habileté, de puissance et de contrôle, à la fois pour le cavalier et pour le cheval. Le saut d’obstacles se déroule sur un terrain qui compte environ 15 barrières. Les barrières sont conçues pour tomber si un cheval les touche en sautant, ce qui constitue une faute (points de pénalité). Le vainqueur est le cavalier qui réalise le parcours à l’intérieur du temps alloué avec le moins de fautes.

Concours complet

Le concours complet est une épreuve exigeante qui se déroule sur trois jours : le jour 1 est l’épreuve du dressage, le jour 2 est l’épreuve du cross, un long parcours en terrain varié et le jour 3 est l’épreuve du saut d’obstacles.


Terminologie

Dressage

Trot enlevé
Allure facile au cours de laquelle, à chaque foulée, trois pattes du cheval sont en l’air.

Allure
Un des déplacements caractéristiques du cheval, y compris le pas, le trot, le trot enlevé et le galop.

Appuyer
Lorsqu’un cheval se déplace vers l’avant et latéralement en même temps.

Piaffer
Trotter sur place de façon très haute.

Saut d'obstacles

Barrage
Compétition supplémentaire destinée à départager une égalité pour la première place après la finale.

Refus
Arrêt du cheval devant un obstacle sanctionné (faute/points de pénalité).

Point d’appel
Point optimal situé avant un obstacle qu’un cheval doit franchir.

Barres triples
Obstacle composé de trois ensembles de barres placés à différentes hauteurs à l’image d’une échelle.

Concours complet

Inspection du cheval
Avant l’épreuve du dressage et après l’épreuve du cross, chaque cheval est inspecté par les juges et des vétérinaires.

Temps idéal
Temps visé à une épreuve de cross. Chaque seconde au-dessus du temps visé constitue une faute de 0,4 point de pénalité.

Renseignements supplémentaires

Renseignements supplémentaires

Règlements

Règlements officiels (PDF 765 KB - Concours complet)

Règlements officiels (PDF 1.49 MB - Saut d'obstalces)