Galerie de photos


Aperçu sportif

Dans les sous-sols du monde entier, il peut être connu comme une partie de ping-pong, mais dans le cadre des compétitions de calibre international, il s’agit du tennis de table au niveau le plus élevé qui soit. Le jeu est superbe tandis que les compétiteurs contrôlent la balle la plus légère du monde sportif et la guident par-dessus un filet de six pouces et sur une moitié de table qui mesure 22,5 pieds carrés. La série de coups que les athlètes panaméricains peuvent faire, tout aussi impressionnants les uns que les autres, et les positions sur le sol d’où ils peuvent frapper, défient presque la physique.

Dix pays ont remporté aux moins une médaille en tennis de table aux Jeux panaméricains de 2011 à Guadalajara. Le Canada a été l’un d’eux avec une médaille d’or en simple féminin. La République dominicaine a dominé la compétition avec trois médailles : une d’or, une d’argent et une de bronze.

En 2015, les athlètes participeront à la fois à des compétitions individuelles et en équipes.


Historique

À ses débuts, le tennis de table se jouait comme un jeu de salon d’après-dîner au sein de la haute société de l’Angleterre dans les années 1880. À cette époque, une rangée de livres au centre de la table faisait office de filet, un livre servait de raquette et on frappait une balle de golf de part et d’autre de la table. La découverte des balles en celluloïd en 1901 et des raquettes fabriquées en caoutchouc et en mousse en 1950 ont dramatiquement amélioré le jeu.


Le sport

Également connu sous le nom de ping-pong, le tennis de table est disputé à la fois lors d’épreuves en simple ou par équipe. La personne ou l’équipe ayant obtenu le meilleur résultat au cours de cinq parties remporte le match. Le jeu se déroule sur une table de 2,74 m de long (9 pieds) sur 1,52 m (5 pieds) de large et divisée en deux par un filet de 15,25 cm (6 pouces) de haut. Le jeu se joue selon les mêmes principes qu’au tennis, c'est-à-dire que le joueur frappe la balle pour l’envoyer par-dessus le filet sur la moitié de table adverse en utilisant divers coups. Dans ce jeu rapide comme l’éclair, les balles peuvent atteindre des vitesses de plus de 150 km/h.


Terminologie

Palette
Partie plate d’une raquette qui sert à frapper la balle.

Effet coupé
Effet inversé donné à la balle en la frappant d’un mouvement descendant de la raquette.

Amorti
Balle courte qui retombe juste derrière le filet de l’adversaire.

Boucle
Mouvement d’attaque qui donne à la balle un effet vers l’avant.

Prise porte-plume
Prise répandue par laquelle on tient la raquette comme un crayon.

Renseignements supplémentaires

Renseignements supplémentaires