Galerie de photos


Aperçu sportif

Venez voir les athlètes voler. Le trampoline peut envoyer les concurrents à des hauteurs atteignant neuf mètres où ils font l’une des dix figurent qui constituent une routine. Certains des éléments acrobatiques sont à couper le souffle, notamment les combinaisons de vitesse, de puissance, de grâce et de vol.

Les routines gagnantes de médailles mettront en vedette des sauts élevés et rythmés accompagnés de torsions spectaculaires et de vrilles.

La Canadienne Rosie MacLennan, ambassadrice de TORONTO 2015, connaît l’importance des Jeux panaméricains. Sa médaille d’or remportée à Guadalajara en 2011 l’a aidée à remporter une médaille d’or aux Jeux olympiques de 2012 à Londres. Elle a hâte de défendre son titre dans son pays en 2015.


Historique

Le premier trampoline moderne a été inventé dans les années 1930 comme outil d’entraînement pour les acrobates et les athlètes. Les astronautes s’en serviront aussi plus tard pour s’entraîner. Les premiers Championnats du monde de trampoline ont été organisés en 1964.


Le sport

Le trampoline est symbole de liberté, de vol et d’espace. De multiples sauts périlleux et vrilles sont effectués à huit mètres de hauteur et exigent une technique précise ainsi qu’une parfaite maîtrise du corps. Le trampoline sert aussi d’appareil d’entraînement de base pour les sports qui comprennent des éléments d’acrobatie.

Compétition individuelle

Les compétitions de trampoline se composent de trois routines qui comprennent chacune 10 éléments. La routine sur trampoline constitue un ensemble de hauts sauts avec rotation qui commencent et se terminent en position debout, assise, sur le dos ou sur le ventre de façon rythmique et continue, sans hésitation ni sauts verticaux intermédiaires entre deux éléments.

Pointage

L’évaluation du trampoline comprend trois types de note : La note D qui correspond au niveau total de difficulté, la note E qui évalue l’exécution de la série d’exercices et la note T qui est le temps de vol nécessaire au gymnaste pour accomplir ses exercices.

Deux juges évaluent le niveau de difficulté. Au score de départ qui est de zéro, ils ajoutent des points en fonction des éléments exécutés. Cinq juges évaluent l’exécution de la série d’exercices. Le score initial est de 10 points, auxquels les jugent retranchent un demi-point par erreur pour chacun des 10 éléments exécutés. Pour chaque figure exécutée, on multiplie la déduction médiane par trois pour obtenir la note d’exécution (30 est la note maximale). La note finale correspond au total de la note du niveau de difficulté (note D) plus la note d’exécution (note E) plus le temps de vol (note T).


Terminologie

Adolph
Saut périlleux avant avec 3,5 vrilles.

Barani
Saut périlleux avant avec demi-vrille.

Fliffis
Double saut périlleux avec vrille.

Transport latéral
Déplacement le long de la toile du trampoline.

Renseignements supplémentaires

Renseignements supplémentaires